• Bienvenue sur le site du cdH de Namur pour les élections communales 2018

    Retrouvez ICI notre programme pour les élections communales.

    Retrouvez ICI notre dépliant à télécharger contenant le bilan du cdH de Namur dans la majorité communale actuelle. Les différentes thématiques chères aux Namurois.es y sont abordées avec un tri entre l'info et l'intox

     

Actualités

Candidats

Trier par localité

Thématiques

Programme

Namur audacieuse

La transformation actuelle de l’économie se caractérise à la fois par la consolidation de géants de taille mondiale (les GAFA[1], NATU[2] et autres) et par l’essor de très nombreux acteurs locaux, artisans, indépendants, TPE et PME qui perpétuent des savoir-faire, inventent de nouveaux procédés, se mettent en réseau, se regroupent selon les besoins pour proposer de nouveaux biens et services. Ensemble, ils réinventent les structures de notre économie, transforment le monde du travail, développent des solutions innovantes et bousculent, aussi, des structures sociales, des logiques institutionnelles.

Le développement de l’économie locale est l’antidote le plus puissant aux excès de l’économie mondialisée, financiarisée et grande consommatrice de ressources naturelles. Elle crée de l’emploi local, privilégie les circuits courts, se soucie de tous ses impacts sociaux et environnementaux. Elle donne aux personnes et aux communautés humaines la maîtrise de leur avenir et offre des outils pour les nouvelles formes de travail.

Selon nous, la Ville de Namur a un pouvoir de stimulation et d’impulsion en matière de création et de développement d’entreprises. En s’appuyant sur son tissu économique et en intégrant les approches développées à l’échelle des bassins de vie ou à l’échelle régionale, notre commune doit se doter d’un schéma de développement économique qui fixe sa stratégie d’accueil de l’activité économique et de soutien à l’innovation et à la création d’emplois, tout en veillant à respecter et à consolider l’implantation des activités existantes. Un tel schéma doit définir les grands axes et priorités sur lesquels la Ville entend se développer : industrie, commerce, services, tourisme, horeca, nouvelles technologies, écoles de coding numérique, agriculture, culture... Le but est d’anticiper, de créer des conditions favorables et de structurer l’activité économique d’aujourd’hui et surtout de demain.

Le défi pour Namur, ville d’activités tertiaires et d’éducation, ville d’entreprises de pointe et à l’avant-garde de la révolution digitale, ville exemple d’un développement urbain durable et intelligent, c’est d’assumer pleinement un rôle de locomotive de l’économie wallonne dans ce contexte en transition décrit plus haut. Pas pour la gloriole, mais bien pour les opportunités d’emploi que cela peut générer, si important pour nos concitoyens et leurs projets de vie.

[1] GAFA est l’acronyme de Google, Apple, Facebook, Amazon, les géants du web.

[2] NATU correspond aux initiales de Netflix, Airbnb, Tesla et Uber. Il regroupe donc les sociétés considérées comme symboliques du phénomène d’ubérisation rencontré dans le domaine de « l’économie digitale ».

En savoir plus sur le programme

Namur généreuse

Dans notre projet humaniste, la fraternité est une valeur dont le champ est plus large, elle recouvre de multiples autres solidarités, qui méritent d’être encouragées et soutenues : elles donnent un visage humain à la solidarité. Le niveau local est le lieu privilégié de ces solidarités informelles. La commune peut en être le catalyseur, avec le monde associatif, les entreprises et les citoyens.

L’innovation sociale est en effet elle aussi indispensable au développement équilibré et respectueux d’une ville.

Tisser ou retisser des relations humaines entre les habitants des quartiers et des villages, c’est aussi le rôle d’une commune, en créant les conditions favorables à leur éclosion et à leur entretien, qui doivent être des priorités locales. En s’appuyant sur les acteurs de terrain et en facilitant l’accès aux infrastructures adéquates, elles peuvent éveiller et encourager la solidarité humaine, faciliter l’intégration des nouveaux habitants, harmoniser la diversité, stimuler les relations intercommunautaires, renforcer la cohésion sociale, construire un sentiment d’identité territoriale et d’appartenance collective et ainsi, développer un « mieux-vivre ensemble ». Renforcer ces conditions pour ce « mieux-vivre ensemble », c’est assurer la sécurité, construire des ponts entre les générations, être solidaires, respecter la diversité et promouvoir l’égalité homme-femme.

Namur heureuse

Finalement, c’est ce que demandent les gens avant tout : vivre heureux.

Vivre heureux postule une bonne santé et une action vigoureuse en matière de médecine de proximité et de qualité des prises en charges hospitalières. La Ville dispose de peu de leviers pour développer elle-même une politique de santé intégrée. Mais elle peut agir résolument en amont, dans le champ de la prévention en matière de santé. Rien n’est plus essentiel pour les familles que d’évoluer dans un environnement sain, et jouir d’une bonne santé pour soi-même et ceux qui nous sont chers.

Vivre heureux postule de veiller à offrir un environnement propre, dans chaque quartier et chaque campagne, pour la qualité de l’air, la beauté de l’environnement et la convivialité des espaces publics.

Vivre heureux postule d’avoir des voiries et des trottoirs en bon état, des espaces verts bien entretenus et où pouvoir se promener de manière agréable, des parcs et jardins de qualité.

Vivre heureux postule que le citoyen soit davantage impliqué dans le processus de vie de la cité afin que Namur évolue de manière inclusive et participative.

Quelques chiffres